Faut-il promener son chien chaque jour ?


Il est courant de penser que les chiens qui vivent en maison sont mieux « lotis » que les chiens vivant en appartement, parce qu’ils disposent d’un jardin. Mais réduire le besoin de sortie du chien au simple fait de prendre l’air et de faire ses besoins revient à mettre de côté une grande part de la nature canine. 

L'odorat, un sens très utilisé

Rappelons que le sens le plus développé et le plus utilisé chez le chien est l’odorat. Leur muqueuse olfactive s’étend sur des centaines de cm² et le nombre de récepteurs se compte en centaines de millions. En comparaison, chez l’homme, la muqueuse mesure environ 5 cm² et compte quelques millions de récepteurs.

 

Chez les chiens errants, l’exploration par le flairage est quotidienne et remplit de multiples fonctions "caninement" intéressantes : le chien va utiliser son flair pour appréhender son environnement, trouver de la nourriture, reconnaître les individus de son espèce de ceux qui n’en sont pas. Cela lui permet aussi de savoir qui est passé par là, de connaître l’état émotionnel des individus qu’il rencontre et la disponibilité sexuelle des femelles. Bref, tout un programme de chien ! L’exploration par le flairage est donc, pour eux, une activité naturelle et parfaitement instinctive. Mais encore faut-il avoir matière à flairer... En effet, comparés aux lieux publics où il y a par définition beaucoup de passage, un jardin se renouvelle assez peu en termes d’odeurs. Notre toutou en aura très vite fait le tour...

Un chien est un chien

Le premier avantage de la promenade sera donc de permettre à votre chien de se sentir satisfait parce qu'il aura pu adopter un comportement instinctif, propre à son espèce. Il flaire de nouvelles odeurs, « lit » les marques laissées par les chiens, chats et autres animaux. Ceci va aussi le stimuler mentalement puisque son cerveau va analyser toutes ces informations. C’est également l’un des moments dont il dispose pour communiquer avec ses congénères : en reniflant leurs phéromones et odeurs, puis en déposant ensuite ses propres « informations ». On parle de communication chimique. Ceci est flagrant lorsque deux chiens se suivent : l’un fait pipi, celui qui suit sent ce dépôt, puis le recouvre de son urine. 

Satisfaire son besoin de dépense

Alors que le flairage satisfait son besoin de dépense mentale, la marche ou la course, quant à elles, représentent une dépense physique. D’autant plus lorsqu’il est en longe de 10-15m ou lâché puisque, plus libre, il peut alors se défouler à loisir. On peut aller encore plus loin dans les activités physiques à lui proposer avec le canicross, par exemple, ou le cani-VTT.

 

 

Attention toutefois, tous les chiens n’ont bien évidemment pas les mêmes besoins en termes de dépense physique. Cela dépend d’une part de la race, mais aussi de l’individu en lui-même. Après deux heures de promenade, certains chiens seront encore en demande alors que d’autres exprimeront clairement leur volonté de rentrer à la maison après 20 minutes. C’est à l’humain d’apprendre à écouter son chien, ses besoins, ses envies, ses limites ; puis de lui proposer un rythme et des activités qui lui correspondent. 

Prévenir certains comportements indésirables

En l’absence de sortie, ou lorsque celles-ci sont rares, l’animal qui s’ennuie ou qui n’est pas suffisamment dépensé va adopter des activités lui permettant d’évacuer, et c’est tout naturel, ce trop-plein d’énergie. On se retrouve alors avec un chien qui creuse des trous dans le jardin ; détruit le mobilier ; attrape un chausson pour déclencher une course-poursuite avec l’humain qui veut récupérer son dû ; ou encore passe son temps à aboyer et poursuivre chaque passant depuis le jardin ; cache son jouet sous un meuble puis couine/gratte pour attirer l’humain et obtenir une interaction ; ou encore un chien qui fugue à répétition... La phrase est longue, je m’en excuse, mais cela reflète la multitude de comportements indésirables qui peuvent découler d’un manque d’activité ou de dépense.

 

Bien entendu, cela n'explique pas tout et un chien peut aussi exprimer ces mêmes comportements pour d’autres raisons. Vous pouvez vous faire accompagner d’un(e) comportementaliste pour éclaircir ce point. Mais des promenades régulières feront de toute façon partie des recommandations du professionnel puisqu’elles sont indispensables pour son bien-être.

Et cela pourrait bien vous intéresser également…

Créer du lien avec son animal

balades chien caen

La balade est un moment que vous partagez avec votre chien, et en général, cela s’avère être une activité plutôt agréable pour vous, comme pour lui. Cela fait de ce moment une magnifique occasion de renforcer ce lien qui vous unit. En travaillant par exemple le suivi naturel ou le rappel. Cela peut aussi être l’occasion de pratiquer des jeux avec lui : lui cacher des objets en forêt par exemple, se cacher soi-même et lui donner la joie de vous retrouver, les lancés de bâton (avec modération !), lui apprendre à grimper sur des obstacles naturels, ou tout simplement faire la course avec lui.

Vous l’aurez compris, la promenade est essentielle pour son bien-être, pour lui permettre de s’exprimer en tant que chien, pour se dépenser et se faire plaisir ensemble. Je ne peux que vous recommander de l'emmener se promener au minimum du minimum 1 fois par jour, sur une durée à adapter au cas par cas. 

Quelques suggestions pour finir

Il sera plaisant de lui offrir par moment de mener la balade et surtout d'être patient(e) quand il flaire, c’est SA promenade ! Et pour plus de stimulations, variez les lieux et les parcours empruntés : forêt, plage, ville, parc, bords d’étang, campagne... Enfin, s’il apprécie la compagnie de ses congénères, donnez-lui l’occasion de voir d’autres chiens au cours de balades collectives (pour le Calvados, c'est ici).

 

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter de belles balades avec votre amour de chien, et de constater qu’il est beaucoup mieux au quotidien ;)

 

 

 

Caroline Matra

Comportementaliste canin & félin 

Promeneuse de chiens en collectif

Déplacement Calvados (14) et visio dans toute la France

lien facebook biendanssespattounes

Pour suivre mon quotidien avec les animaux, abonnez-vous à la page Facebook de Bien dans ses pattounes ! 

Site internet réalisé par Caroline MATRA

Tél. 06 17 34 43 25

E-mail : caroline@biendanssespattounes.com

Comportementaliste canin & félin

Horaires : Du lundi au samedi de 9h à 19h

Zone d'intervention : Caen et sa périphérie (Calvados - 14)

N° SIREN : 838 077 717 

Assurance professionnelle : Responsabilité Civile 

souscrite auprès de Allianz.